Seth Messenger .fr
Imaginaire en cours de chargement...

Quelques histoires courtes pour vous évader grâce à http://www.sethmessenger.fr
#Science-Fiction #Fantastique #Anticipation.
Et bien plus..
©2021 – Tous droits réservés, Philippe Jouy a.k.a Seth Messenger.
Sommaire
Citations
Temps de lecture estimé :

Seth Messenger : Citations de Yves Bonnefoy

Yves Bonnefoy a dit :

(Langue maternelle)
Changer
Yves Bonnefoy
(Citations)
#5445
« Que ce monde demeureComme cesse le tempsQuand on lave la plaieDe l’enfant qui pleure. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5446
« Dieu est artiste,Il n’a de souci que de l’inaccessible. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5447
« Et ruisselle à jamais Sur le cheminL’eau d’une heure de pluieDans la lumière. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5448
« L’orage A envahi le ciel, l’éclair S’est fait d’un grand cri bref, Et les richesses de la foudre se répandent. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5449
« Odeurs, couleurs, saveurs,Le même songe,Colombes dans l’ailleursDu roucoulement. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5450
« Dieu cherche, lui sans yeux,A voir enfin la lumière. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5451
« Et qu’un peu de soleil Passe, leur chevelureBrille, ainsi ferait l’orDans le vase sombre. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5452
« L’un à l’autre ce qu’estLa couleur à l’ombre,L’or du fruit mûr à l’orDe la feuille sèche. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5453
« Mais le sommeil se fait indifférence.Ses lumières, ses ombres : plus rien qu’uneVague qui se rabat sur le désir. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5454
« Un père ? Eh bien, celui qui te prend sur ses genoux quand tu pleures, et qui s’assied près de toi le soir lorsque tu as peur de t’endormir, pour te raconter une histoire. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5455
« Après quoi il fit jour ; et le soleilJeta de toutes parts ses milliers de flèches. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5456
« Nous sommes des navires lourds de nous-mêmes,Débordants de choses fermées, nous regardons A la proue de notre périple toute une eau noire S’ouvrir presque et se refuser, à jamais sans rive. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5457
« Et parfois ce n’étaient même pas des mots,Rien que le son dont des mots veulent naître,Le son d’autant d’ombre que de lumière,Ni déjà la musique ni plus le bruit. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5458
« L’été : un éblouissement comme est la neige,Celle qui vient légère et ne dure pas,Et rien de nous n’en trouble la lumièreD’eau qui s’est condensée puis s’évapore. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5459
« Et quelle étrange chose que certains mots,C’est sans bouche ni voix, c’est sans visage,On les rencontre dans le noir, on leur prend la main,On les guide mais il fait nuit partout sur terre. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5460
« Telle cette lumière dans l’espritQui brille quand on quitte, de nuit, sa chambre,Une lampe cachée contre son coeur, Pour retrouver une autre ombre dansante. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5461
« La clarté disparut au ras de ces collines enchevêtrées entre le ciel et le monde. Et ce fut à nouveau la grande nuit d’avant, sans étoiles. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5462
« Parfois prend le miroirEntre ciel et chambreDans ses mains le minimeSoleil terrestre. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5463
« On se prend à rêver Que les mots ne sont pasA l’aval de ce fleuve, fleuve de paix,Trop pour le monde. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5464
« Et la surface de l’eau n’est que lumière,Mais au-dessous ? Troncs d’arbres sans couleur,rameauxEnchevêtrés comme le rêve, pierresDont le courant rapide a clos les yeuxEt qui sourient dans l’étreinte du sable. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5465
« Ne cesse pas, voix dansante, paroleDe toujours murmurée, âme des motsQui colore et dissipe les chosesLes soirs d’été où il n’est plus de nuit. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5466
« Telle la nuit d’été, qui n’a pas de rives,De branche en branche passe le feu léger. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5467
« Rêver : que la beauté Soit vérité, la mêmeÉvidence, un enfant Qui avance, étonné, sous une treille. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5468
« Terre, qui vint à nousLes yeux fermésComme pour demanderQu’une main la guide. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5469
« Il faut oublier les mots. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5470
« Pluie des matins d’été, inoubliableClapotement comme d’un premier froidSur la vitre du rêve (...). »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5471
« Partout en nous rien que l’humble mensonge Des mots qui offrent plus que ce qui estOu disent autre chose que ce qui est. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5472
« Écoutez la musique qui élucide De sa flûte savante au faîte des chosesLe son de la couleur dans ce qui est. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5473
« Dans la quiétude de l’écume, où se reflète,Soit beauté, à nouveau, soit vérité, les mêmesÉtoiles qui s’accroissent dans le sommeil. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5474
« Trébuche, relève-toi,Cours, enfant nu que l’on accable de pierres. »
Yves Bonnefoy (Les Planches courbes)


#5475
« Contre qui luttons-nous jamais sinon contre notre double ? Contre cet autre en nous qui cherche à nous faire entendre que le monde n'a pas de sens ? »
Yves Bonnefoy (Les mots et la parole dans le "Roland")


#5476
« L'invisible, ce n'est la disparition, mais la délivrance du nuisible. »
Yves Bonnefoy (Un rêve faut à Mantoue)


#5477
« Le silence est comme l'ébauche de mille métamorphoses. »
Yves Bonnefoy


#5478
« Il faut à la parole même une matière. »
Yves Bonnefoy (Du mouvement et de l'immobilité de Douve)


#5479
« Il te faudra franchir la mort pour que tu vives. »
Yves Bonnefoy (Du mouvement et de l'immobilité de Douve)


#5480
« La peinture peut être poésie. La couleur n'est-elle pas là pour jeter d'un coup toute sa profondeur dans le discours du tableau ? »
Yves Bonnefoy (Le Monde de l'Éducation - Septembre 1999)


#5481
« Les poèmes aideront à passer avec soi et d'autres êtres le nécessaire serment de fidélité à la vérité de la vie. »
Yves Bonnefoy (Le monde de l'Éducation - Septembre 1999)


#5482
« La poésie est mémoire, mémoire de l'intensité perdue. »
Yves Bonnefoy (Le monde de l'éducation - Septembre 1999)


#5483
« Le lecteur de la poésie n'analyse pas, il fait le serment de l'auteur, son proche, de demeurer dans l'intense. »
Yves Bonnefoy (Entretiens sur la poésie)


#5484
« Le rythme ressemble au temps, à la fois un et changeant, il ressemble à l'architecture, c'est-à-dire à notre univers qui est une construction. »
Yves Bonnefoy (Colloque - 1984)


#5485
« Nous vivons dans un monde où des activités de plus en plus nombreuses et pressantes concurrencent toujours plus durement celle qui consiste à se préoccuper de la poésie, que ce soit dans les livres ou dans le rapport à soi. »
Yves Bonnefoy (Le Monde de l'Éducation - Septembre 1999)


#5486
« L'être humain est une réalité complexe qui inscrit dans son environnement une nécessaire diversité. »
Yves Bonnefoy (Le monde de l'éducation - Septembre 1999)


#5487
« Plutôt que d'initier les élèves à la critique textuelle, il faut utiliser les quelques années d'école, à apporter des poèmes, et à les faire apprendre par coeur, car c'est de ce seul fait qu'ils pourront accompagner les enfants dans leur existence à venir »
Yves Bonnefoy (Le Monde de l'Éducation - Septembre 1999)


#5488
« La poésie vécue comme poésie, c'est le désir et l'agent de l'instauration démocratique, qui peut seule sauver le monde. »
Yves Bonnefoy (Macha Séry - Le monde de l'éducation - Septembre 1999)


#5489
« Il y a eu des peintres pour être spécifiquement et profondément des poètes, dont l'enseignement, la valeur d'exemple, sont irremplaçables pour qui écrit. »
Yves Bonnefoy (Macha Séry - Le monde de l'éducation - Septembre 1999)


?
Vous souhaitez en savoir plus sur Yves Bonnefoy ? Alors vous devriez probablement jeter un oeil par ici..

Le contenu de cette page a été mis à jour pour la dernière fois le mercredi 12 mai 2021.
Il était alors 10:30:50 (Heure de Paris, France, planète Terre - Univers Connu).
mandarin : 你的预感 | français : Mon Ange | anglais : My angel | mandarin : 拉兰德 | espagnol : Una corazonada de ti | allemand : Neuigkeiten hinter der Scheibe. | anglais : To the wrath of the righteous | français : Une intuition de toi | français : Qui est Seth Messenger ? | mandarin : 正义的愤怒 | anglais : You would like to read more? | français : Mon nom est Pierre | français : Patience | anglais : A hunch of you | anglais : The Wait | allemand : Wer ist Seth Messenger? | allemand : Mein Engel | anglais : New beginning | allemand : Die Lande | espagnol : Mi nombre es Peter | allemand : Auf die Wut des Gerechten | espagnol : La Lande | français : Aux colères du juste | espagnol : ¿Quién es Seth Messenger? | anglais : My name is Pierre | mandarin : 来自玻璃后面的消息 | espagnol : Va a pasar cerca de ti. | français : Ca arrivera près de chez vous | espagnol : Nuevo comienzo | allemand : Neuer Anfang | anglais : Who is Seth Messenger? | mandarin : 耐心 | anglais : The Moor | allemand : Geduld | espagnol : Paciencia | anglais : It's going to happen near you | mandarin : 我的天使 | français : La Lande | espagnol : A la ira de los justos | mandarin : 我叫彼得 | espagnol : Noticias desde detrás del cristal | anglais : News from behind the glass | mandarin : 你想多读些吗? | allemand : Mein Name ist Pierre. | allemand : Möchten Sie mehr lesen? | français : Nouveau départ | espagnol : Mi ángel | français : Vous aimeriez en lire d'avantage ? | allemand : Es wird in Ihrer Nähe passieren. | mandarin : 赛斯信使是谁? | français : Des nouvelles de derrière la vitre | espagnol : ¿Le gustaría leer más? | allemand : Eine Ahnung von dir | mandarin : 它会发生在你附近。 | mandarin : 新开始 |
Vous êtes déconnecté(e).
Connectez-vous pour accéder à l'intégralité des contenus et services offerts par ce site.
Ca arrivera près de chez vous
(0% lus)
aa AA {}
Qui est Seth Messenger ?
Langue (français)
Seth Messenger .fr
" Sois le changement que tu souhaites voir en ce monde." (Ghandi)
Histoires courtes
Citations
Emissions
Connectez-vous pour accéder à tous les contenus gratuitement. Pas encore inscrit, n'hésitez pas, c'est gratuit. Inscription.
Vous êtes connecté sur ce site et pouvez donc accéder librement à l'intégralité de ses contenus et fonctionnalités. Merci pour votre confiance et bonne lecture !
Déconnexion.


Sommaire
Texte Texte Quote Code Image
Inscrivez-vous en quelques secondes, c'est gratuit !
Votre prénom :
Votre nom :
Votre mail :
Inscription
Chargement en cours..
sethmessenger.fr
Version Française English Version
Traduction Header
..
Adm
Trad Inactive
HideW