Seth Messenger .fr
Imaginaire en cours de chargement...

Quelques histoires courtes pour vous évader grâce à http://www.sethmessenger.fr
#Science-Fiction #Fantastique #Anticipation.
Et bien plus..
©2021 – Tous droits réservés, Philippe Jouy a.k.a Seth Messenger.
Sommaire
Citations
Temps de lecture estimé :

Seth Messenger : Citations de Frédéric Dard

Frédéric Dard a dit :

(Langue maternelle)
Changer
Frédéric Dard
(Citations)
#10951
« Le soldat français est le meilleur civil du monde. »
Frédéric Dard


#10952
« Je me demande si la mort vaut vraiment le coup d'être vécue. »
Frédéric Dard


#10953
« L’atavisme, c’est comme la syphilis : les enfants trinquent. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10954
« L’amour, c’est une onde de bonheur en cours de matérialisation. »
Frédéric Dard (San Antonio)


#10955
« La vie appartient à ceux qui ne reculent pas. »
Frédéric Dard (Des yeux pour pleurer)


#10956
« Les vacances ? Dès le deuxième jour, l'ennui commence sitôt le petit-déjeuner expédié. On va acheter des cartes postales qu'on adresse à des truffes qui s'ennuient autre part en vous écrivant les mêmes. »
Frédéric Dard


#10957
« Nous possédons la meilleure cuisine, les meilleurs vins et les meilleurs coïts de la Création, ça suffit pour établir la différence. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#10958
« Dans l'existence, il est important de se préparer des motifs d'échec, ainsi les réussites n'en sont que plus brillantes. »
Frédéric Dard


#10959
« La science est un train que le mécanicien ne peut arrêter. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10960
« Les femmes se parent de la fourrure des animaux pour plaire aux hommes qui préfèrent la leur. »
Frédéric Dard


#10961
« Je hais les mauvaises critiques, surtout si elles sont fondées. »
Frédéric Dard


#10962
« L'hypothèse la mieux élaborée ne saurait prévaloir sur la réalité la plus bancale. »
Frédéric Dard


#10963
« Les femmes franches sont celles qui mentent intelligemment. »
Frédéric Dard


#10964
« Un prince sans pognon, c’est un taxi londonien sans essuie-glaces. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10965
« Les moyens termes sont toujours des moyens ternes. »
Frédéric Dard


#10966
« J'aime profondément qui j'aime sans détester pour autant qui je n'aime pas. »
Frédéric Dard (Libération - A quoi pensez-vous ?)


#10967
« La vie m'aura servi de leçon. Je ne recommencerai pas. »
Frédéric Dard


#10968
« Les chanteurs, dès qu'ils la bouclent, on les oublie. L'oreille est un conduit, rien n'y séjourne. »
Frédéric Dard (Faut-être logique)


#10969
« Une femme doit toujours avouer son âge quand il lui va bien. »
Frédéric Dard


#10970
« Les larmes, c’est comme les crevettes grises : plus elles sont salées, meilleures elles sont ! »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10971
« La plupart des époux ne trompent leur femme que pour mieux la désirer. »
Frédéric Dard


#10972
« Ce n'est pas la misère qui provoque le besoin d'égalité, mais la richesse. »
Frédéric Dard


#10973
« On meurt par à-coups, comme on change de classe au lycée. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10974
« Il ne faut pas grand chose pour gommer la beauté et dissiper la grâce d'un visage.La viande la mieux modelée est prête à endosser l'horreur, c'est-à-dire à devenir en surface ce qu'elle est à l'intérieur : rebutante. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#10975
« Dans le cocufiage mutuel le seul problème réel est un problème d'horaire. »
Frédéric Dard


#10976
« La seule justification du péché c'est qu'il fait du bien par où il passe. »
Frédéric Dard


#10977
« Prenez garde en traversant la vie : un con peut en cacher un autre. »
Frédéric Dard (Les pensées de San-Antonio)


#10978
« Il vaut mieux être un grand chez soi qu'un petit chez les autres. »
Frédéric Dard


#10979
« L'homme ne demande à sa femme d'être intelligente que lorsqu'elle ne l'est pas. Quand elle l'est, il en prend une autre. »
Frédéric Dard


#10980
« Chez les bonnes gens, la vie est aussi plate qu’un court de tennis. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10981
« L'illusion est trompeuse mais la réalité l'est bien davantage. »
Frédéric Dard


#10982
« Prenez l'habitude de bien baiser votre femme, vous lui éviterez le dérangement d'aller se faire baiser par vos copains. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#10983
« La philosophie, c'est l'art de se compliquer la vie en cherchant à se convaincre de sa simplicité. »
Frédéric Dard


#10984
« Il faut mourir pour mesurer pleinement son degré de popularité. »
Frédéric Dard


#10985
« Il est grisant de pouvoir tout dire à qui peut tout entendre. »
Frédéric Dard


#10986
« Il faut toujours faire passer son propre intérêt par celui des autres si on veut pouvoir compter sur eux. »
Frédéric Dard


#10987
« Avec le temps, certaines célébrités deviennent comme la Sibérie : on sait qu’elle existe mais personne ne veut y aller. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10988
« Il y a tellement de rebondissements dans mes livres qu'on les croirait en caoutchouc. »
Frédéric Dard


#10989
« Je vois des mémères dans les stations de sports d'hiver qui feraient mieux de faire de l'avalanche que du ski. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#10990
« N'hésitez jamais à priver vos mômes de dessert, surtout s'il n'y en a pas beaucoup et que vous l'aimez ! »
Frédéric Dard


#10991
« La légion d'honneur ? A partir d'un certain âge, il faut disposer d'un sacré piston pour ne pas l'avoir. »
Frédéric Dard


#10992
« Les lauriers se trouvent beaucoup mieux à leur place dans un civet de lièvre que sur la tête d'un glorieux. »
Frédéric Dard


#10993
« N'éveillez pas le con qui dort, c'est toujours ça de pris. »
Frédéric Dard


#10994
« Je trouve que la plus stupide, la plus connasse des bonnes femmes n'est pas aussi con qu'un homme. La connerie, la vraie connerie, la connerie rutilante, la connerie superbe, c'est l'homme. »
Frédéric Dard (Je le jure)


#10995
« Je reconnais le pet comme mode d'expression. Il contient des vertus comiques certaines. »
Frédéric Dard


#10996
« Dans la police, la mégalomanie se développe comme la coqueluche dans une école maternelle. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#10997
« Y a des tas d’endroits sur la planète, je comprends pas que des gens les habitent, quand bien même ils y sont nés. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#10998
« Si j'avais su que je l'aimais autant, je l'aurais aimée encore davantage. »
Frédéric Dard


#10999
« La politique c’est le coté gazeux de la nation : sa limonade, son champagne, ses pets. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11000
« J'ai une gueule de bois qui intéresserait un sculpteur. »
Frédéric Dard


#11001
« La vie ne sert qu'à mourir. »
Frédéric Dard


#11002
« Le propre d'une épouse avisée est de démontrer, la vie durant, à son mari, qu'il est trop bête pour elle et trop intelligent pour son salaire. »
Frédéric Dard (San-Antoniaiseries)


#11003
« Ce qui rend la vie rassurante, ce sont ses redites. »
Frédéric Dard


#11004
« Les poètes comptent leurs pieds avec leurs doigts. »
Frédéric Dard


#11005
« Il faut se méfier des femmes qui ne se croient pas irrésistibles : elles font un complexe et c'est beaucoup plus redoutable que les simagrées des pimbêches. »
Frédéric Dard (San-Antoniaiseries)


#11006
« Les discours ressemblent aux courses cyclistes qui se gagnent dans les derniers mètres. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11007
« Beaucoup trop de gens se dissimulent derrière leur regard au lieu d'en faire leur lumière extérieure. »
Frédéric Dard


#11008
« Il y a plusieurs façons d'être con, mais le con choisit toujours la pire. »
Frédéric Dard


#11009
« Entre deux mots, il faut choisir le pire. »
Frédéric Dard


#11010
« Certains individus ont une perspicacité qui les rend infréquentables. »
Frédéric Dard


#11011
« Les plus grands musées du monde ne contiennent que des butins. »
Frédéric Dard


#11012
« Ma vie est partagée entre l'amour de la femme qui est ma mère, et celui de toutes les femmes qui ne le sont pas. »
Frédéric Dard


#11013
« Une épouse adultère ne se sent jamais coupable que des tromperies que son mari connaît. »
Frédéric Dard


#11014
« La lumière de l’été est plus rasante qu’un discours électoral. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11015
« Etre riche, c'est posséder trop. »
Frédéric Dard


#11016
« Quand je pense à tout ce que Dieu m'a fait ! A commencer par moi ! »
Frédéric Dard


#11017
« C'est à se demander à quel âge il faut les prendre les femmes si on veut s'assurer la priorité. Le mieux c'est de les adopter à l'âge de deux mois et d'aller les élever au sommet de l'Everest. »
Frédéric Dard (Le Gala des emplumés)


#11018
« Je commence à être vieux, ce qui signifie que je finis par l'être. »
Frédéric Dard (Libération - A quoi pensez-vous ?)


#11019
« Le néologisme, c'est la langue qui fait ses besoins. »
Frédéric Dard


#11020
« Un homme ne laisse derrière lui que l'oeuvre de son désoeuvrement. »
Frédéric Dard


#11021
« Quand j'ai besoin d'un mot que ma langue me refuse, je l'invente ! »
Frédéric Dard


#11022
« Les idées politiques, ce sont celles qu'adoptent les gens qui n'ont pas d'idées à eux. »
Frédéric Dard


#11023
« La France c’est ma mère. On peut changer d’épouse mais on ne peut pas changer de mère. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11024
« Les touristes, leur manière de tout vérifier par rapport aux guides qu'ils trimbalent. Ils n'admirent pas : ils confrontent. »
Frédéric Dard


#11025
« Le malheur est à l’art ce que le fumier est à la culture maraîchère. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11026
« La vie est grise, avec tous ces gens consternés ressemblant à des parapluies en train de sécher. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11027
« Quand la viande est en rigolade, la conscience ne se pose pas de problème. »
Frédéric Dard


#11028
« L'échec, c'est la réussite du con. »
Frédéric Dard (Les Cons)


#11029
« Les rides : le chèque barré de l’âge. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11030
« La différence qu'il y a entre une chaude-pisse et une hirondelle, c'est qu'on ne peut pas attraper une hirondelle. »
Frédéric Dard (Les mots en épingle)


#11031
« Ce qui sauve les Anglais, c’est le flegme avec lequel ils savent appréhender n’importe quelle situation. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11032
« Con : Ne saurait s'appliquer qu'à quelqu'un avec qui l'on n'est pas d'accord. »
Frédéric Dard


#11033
« Le bonheur d'un con fait toujours peine à voir. »
Frédéric Dard


#11034
« Dans une administration, plus qu'ailleurs et autant que dans l'armée au moins, tu dois te soumettre au supérieur, voilà pourquoi tu as tellement tendance à faire chier l'inférieur. L'inférieur, c'est ta compensation, ton aspro, ta soupape. »
Frédéric Dard (Les Cons)


#11035
« Chaque jour à vivre est une victoire,Chaque jour vécu, une défaite. »
Frédéric Dard


#11036
« La plupart des écrivains font leurs livres chiants pour faire croire qu'ils sont longs. »
Frédéric Dard


#11037
« Il y a chez toute courtisane quelque chose de religieux qui porte ses clients aux confidences. »
Frédéric Dard


#11038
« Quand un homme et une femme sont assis face à face sans parler, c'est que des instants se préparent. »
Frédéric Dard


#11039
« Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. »
Frédéric Dard


#11040
« Le temps, tout comme un conjoint, c'est dans le lit qu'on le trompe le mieux. »
Frédéric Dard


#11041
« Il était si vieux qu'il avait l'air d'un oubli. »
Frédéric Dard


#11042
« Les crêpes, c’est comme les Français : elles retombent toujours du même côté. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11043
« Chez nous les emmerdes, on les étire pour qu’elles fassent plus d’usage. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11044
« Chez nous, il n’y a que l’ancienneté qui paie. Seulement, ils vous catapultent à la retraite de plus en plus tôt. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11045
« Il est temps que Dieu monte à la tribune, sinon il risque de ne pas repasser aux prochaines élections. »
Frédéric Dard


#11046
« Le suicide, c'est le seul acte philosophique. S'il ne porte pas ses fruits, il devient quelque chose de ridicule qui vous éclabousse. »
Frédéric Dard (Entretien avec Pierre Assouline - Avril 1993)


#11047
« Il faut beaucoup de talent pour faire rire avec des mots. Mais il faut du génie pour amuser avec des points de suspension... »
Frédéric Dard (France-Soir - 11 Décembre 1975)


#11048
« Rien n'est plus voluptueux pour un pas-con que d'être pris pour un con par un con. »
Frédéric Dard


#11049
« La mort c'est la noblesse du con. »
Frédéric Dard


#11050
« Pour être heureux, il faut beaucoup dormir et bien déféquer. L'insomniaque et son cousin germain le constipé, sont les damnés de la terre. »
Frédéric Dard


#11051
« Le point de suspension, c'est ce qui vous reste à dire quand vous avez tout dit. »
Frédéric Dard


#11052
« Ce qui console de la mort des amis, c'est qu'ils laissent des veuves. »
Frédéric Dard (Les cons)


#11053
« Nos souvenirs sont des rots de l’âme à éventer d’un geste. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11054
« Bien souvent les romanciers confondent dénouement et dénuement. »
Frédéric Dard


#11055
« Le merveilleux, on s’y habitue plus vite qu’à des godasses trop courtes. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11056
« L’Uruguay est un patelin inimportant, connu seulement des joueurs de Scrabble à cause de ses trois u. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11057
« L'existence, c'est comme ça : tu fais des gosses et tu attends qu'ils s'en aillent. Et puis, quand ils sont partis, tu attends qu'ils reviennent. »
Frédéric Dard (San-antoniaiseries)


#11058
« A Londres, il n’y a aucune différence entre la vitrine d’un marchand d’abat-jour et celle d’une modiste. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11059
« Chacun s'efforce de devenir humble quand il n'y a plus moyen de faire autrement. »
Frédéric Dard


#11060
« Le seul mérite des bagnoles américaines, c’est qu’on peut transporter des cadavres dans leur coffre sans avoir à en replier les jambes. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11061
« Quand tu bégaies en anglais, ça se remarque deux fois plus ; en italien, ça passe complètement inaperçu. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11062
« C’est à la culotte de ses filles qu’on juge un pays. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11063
« Pour l'homme, le mensonge est un outil ; pour la femme, une parure. »
Frédéric Dard (San-Antoniaiseries)


#11064
« Les seules vacances de l'homme sont les neuf mois qu'il passe dans le sein maternel. »
Frédéric Dard (Je le jure)


#11065
« La seule satisfaction réelle de l'homme, c'est de provoquer la jouissance de la femme. »
Frédéric Dard (Mets ton doigt où j'ai mon doigt)


#11066
« La prostitution marcherait moins bien si les hommes n'avaient pas besoin de se confier à tout prix. »
Frédéric Dard (Emballage cadeau)


#11067
« Un péché réussi est préférable à une bonne action ratée. »
Frédéric Dard


#11068
« L'Univers est plein de tordus qui se prennent pour Beethoven sans être capables de différencier une note de musique d'une note de restaurant. »
Frédéric Dard


#11069
« Ne pas pouvoir revenir en arrière est une forme de progression. »
Frédéric Dard


#11070
« Une femme aux cheveux châtains est une blonde modeste. »
Frédéric Dard (San-antoniaiseries)


#11071
« Les hommes s'imaginent faire des enfants, alors qu'ils ne font que d'autres hommes. »
Frédéric Dard (San-antoniaiseries)


#11072
« L'honneur, c'est comme les coquilles Saint-Jacques : bien lavé, ça ressert. »
Frédéric Dard


#11073
« Nous autres, poètes, quand nous avons de la peine, au lieu de la chasser, nous lui cherchons un titre. »
Frédéric Dard (San-antoniaiseries)


#11074
« Dieu a fait le monde en cinq jours. Ensuite il a fait le con. »
Frédéric Dard


#11075
« Certaines gens ont tellement honte d'emprunter qu'ils n'osent pas rendre. »
Frédéric Dard


#11076
« Si vous n'attendez pas tout de la vie, vous n'aurez rien ! »
Frédéric Dard


#11077
« Chose paradoxale, c'est avec les gens intelligents qu'on déconne le mieux. »
Frédéric Dard


#11078
« A Los Angeles les distances sont si considérables que tout piéton est suspect. »
Frédéric Dard


#11079
« Le succès donne du talent et l'autorité du courage. »
Frédéric Dard


#11080
« Dans la vie, il faut choisir : être riche ou bachelier. »
Frédéric Dard


#11081
« Si un écrivain ne se forçait pas, il n'écrirait que lorsqu'il est malheureux. »
Frédéric Dard


#11082
« Le cercle n'est qu'une ligne droite revenue à son point de départ. »
Frédéric Dard


#11083
« La culture, c'est connaître cent mots de plus que les autres. »
Frédéric Dard


#11084
« Le temps est plus difficile à tromper que les femmes. »
Frédéric Dard


#11085
« La musique d'aujourd'hui adoucit les moeurs et rend sourd. »
Frédéric Dard


#11086
« Le sexe masculin est ce qu'il y a de plus léger au monde, une simple pensée le soulève. »
Frédéric Dard


#11087
« Les idées préconçues sont des rails sur lesquels les individus se déplacent. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11088
« Le passé est un oeuf sans germe : tout ce qu’on peut en tirer c’est une omelette. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11089
« Les hommes sont empêtrés dans leurs fantasmes comme des spaghettis dans du parmesan fondu. »
Frédéric Dard (Réflexions jubilatoires sur l’existence)


#11090
« Les Français qui croisent une étrangère lui regardent successivement les jambes, les yeux et l’annulaire gauche. »
Frédéric Dard (Réflexions sur les gens de chez nous et d’ailleurs)


#11091
« Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre ! »
Frédéric Dard


#11092
« Les femmes, c'est comme les artichauts : le coeur est sous les poils. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#11093
« La baise, c'est la vie. Fort de cette certitude qui me hante depuis que j'ai ma lucidité et du poil autour, je considère que la femme est un merveilleux cadeau. »
Frédéric Dard


#11094
« Deux hommes intelligents, d'idées opposées, trouveront beaucoup plus de choses à se dire que deux cons appartenant à un même parti. »
Frédéric Dard


#11095
« Il ne faut jamais se foutre de la gueule des riches car on ne sait pas ce qu'on peut devenir. »
Frédéric Dard (La Rate au court-bouillon)


#11096
« Mon Dieu, que votre volonté soit fête ! »
Frédéric Dard


#11097
« Mon Dieu, je vous en supplie, qui que vous soyez, soyez ! »
Frédéric Dard


#11098
« La Méditerranée est une sorte de Gange, où les nombrils vont en pèlerinage. »
Frédéric Dard


#11099
« Un mariage est soit une corne d'abondance, soit une abondance de cornes. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#11100
« La poubelle est le meilleur des accessoires de rangement. »
Frédéric Dard


#11101
« Il faut toujours surprendre une femme si on veut l'intéresser. »
Frédéric Dard


#11102
« Un couple n'est vraiment qu'un couple que s'il transpire. »
Frédéric Dard


#11103
« Les lots de consolation ne consolent jamais. »
Frédéric Dard


#11104
« Paris sera toujours Paris. Qu'est-ce que tu veux qu'il fasse d'autre ? »
Frédéric Dard


#11105
« Plus j'y pense, plus je me dis qu'il n'y a aucune raison pour que le carré de l'hypoténuse soit égal à la somme des carrés des deux autres côtés. »
Frédéric Dard


#11106
« Si tu veux que les chiots de ta chienne soient bien traités, ne les donne pas, vends-les. »
Frédéric Dard


#11107
« Il est préférable d'avoir de très gros défauts que de toutes petites qualités. »
Frédéric Dard


#11108
« Le calembour représente l'unique point de jonction entre un imbécile et un génie. »
Frédéric Dard (Les Pensées de San-Antonio)


#11109
« Il vaut mieux être l'héritier d'un homme économe que celui d'un homme riche. »
Frédéric Dard


#11110
« L'ingratitude est un gain de temps. »
Frédéric Dard


#11111
« La foi, c'est prier un doute pour qu'il protège des réalités. »
Frédéric Dard


#11112
« Mes dents se déchaussent quand je visite une mosquée. »
Frédéric Dard


#11113
« Selon les sondages, les Français consomment cinquante-huit rouleaux annuels de papier hygiénique par tête. Qu'est-ce qu'ils entendent par tête ? »
Frédéric Dard


#11114
« Quand l'amour croît en toi, crois en lui. »
Frédéric Dard


#11115
« Les vrais copains, c'est pas quand on boit, c'est quand on est sobre. »
Frédéric Dard


#11116
« Un chien pressé se souvient toujours que la ligne droite est le plus court chemin d'un poing à un os. »
Frédéric Dard


#11117
« Il n'y a que les douaniers qui sachent formuler des questions. »
Frédéric Dard


#11118
« Traiter son prochain de con n'est pas un outrage, mais un diagnostic. »
Frédéric Dard


#11119
« L'échelle des valeurs est en train de perdre ses barreaux. »
Frédéric Dard


#11120
« Ne cherche pas à décrocher la lune pour l'offrir à une femme, va plutôt chez Cartier. »
Frédéric Dard (Les Mots en épingle)


#11121
« On cesse toujours d’être le numéro 1 mais on ne cesse jamais d’avoir été le premier. »
Frédéric Dard (France-Soir - 11 Décembre 1975)


#11122
« Parler est le plus moche moyen de communication. L’homme ne s’exprime pleinement que par ses silences. »
Frédéric Dard (Maman les petits bateaux)


#11123
« Tout n'est pas cirrhose dans la vie, comme dit l'alcoolique. »
Frédéric Dard (Les pensées de San-Antonio)


#11124
« Le monde est plein de mecs qui pensent faire leur devoir parce qu'ils font ceux de leurs enfants. »
Frédéric Dard


#11125
« Dans les débuts d'une aventure, la bouffe prépare la baise ; sur la fin elle la remplace. »
Frédéric Dard


#11126
« Quand j'entends discourir des cons au restaurant, je suis affligé, mais je me console en songeant qu'ils pourraient être à ma table. »
Frédéric Dard


#11127
« Ah ! Si les hommes voulaient s'aider ! Ah ! Si les femmes voulaient céder ! »
Frédéric Dard (Les pensées de San-Antonio)


#11128
« C'est au moment de payer ses impôts qu'on s'aperçoit qu'on n'a pas les moyens de s'offrir l'argent que l'on gagne. »
Frédéric Dard (Les pensées de San-Antonio)


#11129
« Vis ton présent, et laisse ton passé pour l'avenir. »
Frédéric Dard (Les Pensées de San-Antonio)


#11130
« L'ingéniosité en amour, c'est comme la poésie en littérature. On peut s'en passer, mais c'est dommage. »
Frédéric Dard (Les Pensées de San-Antonio)


#11131
« Etre est plus indispensable qu'avoir. Le rêve, c'est d'avoir de quoi être. »
Frédéric Dard


#11132
« Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu'il lui faut oublier. »
Frédéric Dard (Les pensées de San-Antonio)


#11133
« Un piéton est un monsieur qui va chercher sa voiture. »
Frédéric Dard (Les Pensées de San-Antonio)


#11134
« La plupart des ménages sont composés de célibataires mariés. »
Frédéric Dard


#11135
« Le vrai con est con. Celui qui n'est pas un vrai con n'est pas plus con qu'un autre. »
Frédéric Dard


?
Vous souhaitez en savoir plus sur Frédéric Dard ? Alors vous devriez probablement jeter un oeil par ici..

Le contenu de cette page a été mis à jour pour la dernière fois le vendredi 14 mai 2021.
Il était alors 22:03:50 (Heure de Paris, France, planète Terre - Univers Connu).
mandarin : 你的预感 | français : Mon Ange | anglais : My angel | mandarin : 拉兰德 | espagnol : Una corazonada de ti | allemand : Neuigkeiten hinter der Scheibe. | anglais : To the wrath of the righteous | français : Une intuition de toi | français : Qui est Seth Messenger ? | mandarin : 正义的愤怒 | anglais : You would like to read more? | français : Mon nom est Pierre | français : Patience | anglais : A hunch of you | anglais : The Wait | allemand : Wer ist Seth Messenger? | allemand : Mein Engel | anglais : New beginning | allemand : Die Lande | espagnol : Mi nombre es Peter | allemand : Auf die Wut des Gerechten | espagnol : La Lande | français : Aux colères du juste | espagnol : ¿Quién es Seth Messenger? | anglais : My name is Pierre | mandarin : 来自玻璃后面的消息 | espagnol : Va a pasar cerca de ti. | français : Ca arrivera près de chez vous | espagnol : Nuevo comienzo | allemand : Neuer Anfang | anglais : Who is Seth Messenger? | mandarin : 耐心 | anglais : The Moor | allemand : Geduld | espagnol : Paciencia | anglais : It's going to happen near you | mandarin : 我的天使 | français : La Lande | espagnol : A la ira de los justos | mandarin : 我叫彼得 | espagnol : Noticias desde detrás del cristal | anglais : News from behind the glass | mandarin : 你想多读些吗? | allemand : Mein Name ist Pierre. | allemand : Möchten Sie mehr lesen? | français : Nouveau départ | espagnol : Mi ángel | français : Vous aimeriez en lire d'avantage ? | allemand : Es wird in Ihrer Nähe passieren. | mandarin : 赛斯信使是谁? | français : Des nouvelles de derrière la vitre | espagnol : ¿Le gustaría leer más? | allemand : Eine Ahnung von dir | mandarin : 它会发生在你附近。 | mandarin : 新开始 |
Vous êtes déconnecté(e).
Connectez-vous pour accéder à l'intégralité des contenus et services offerts par ce site.
Ca arrivera près de chez vous
(0% lus)
aa AA {}
Qui est Seth Messenger ?
Langue (français)
Seth Messenger .fr
" Sois le changement que tu souhaites voir en ce monde." (Ghandi)
Histoires courtes
Citations
Emissions
Connectez-vous pour accéder à tous les contenus gratuitement. Pas encore inscrit, n'hésitez pas, c'est gratuit. Inscription.
Vous êtes connecté sur ce site et pouvez donc accéder librement à l'intégralité de ses contenus et fonctionnalités. Merci pour votre confiance et bonne lecture !
Déconnexion.


Sommaire
Texte Texte Quote Code Image
Inscrivez-vous en quelques secondes, c'est gratuit !
Votre prénom :
Votre nom :
Votre mail :
Inscription
Chargement en cours..
sethmessenger.fr
Version Française English Version
Traduction Header
..
Adm
Trad Inactive
HideW