Seth Messenger .fr
Imaginaire en cours de chargement...

Quelques histoires courtes pour vous évader grâce à http://www.sethmessenger.fr
#Science-Fiction #Fantastique #Anticipation.
Et bien plus..
©2021 – Tous droits réservés, Philippe Jouy a.k.a Seth Messenger.
Sommaire
Citations
Temps de lecture estimé :

Seth Messenger : Citations de Emil Michel Cioran

Emil Michel Cioran a dit :

(Langue maternelle)
Changer
Emil Michel Cioran
(Citations)
#8872
« Dès que je sors du "je", je m'endors. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8873
« Le cafard est universel. Même les poux doivent le connaître. Aucun moyen de s'en prémunir. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8874
« Ne pouvant vivre qu'en deçà ou au-delà de la vie, l'homme est en bute à deux tentations : l'imbécillité et la sainteté : sous-homme et surhomme, jamais lui-même. »
Emil Michel Cioran (Visages de la décadence)


#8875
« Les critiques sont les maquereaux de la littérature. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8876
« La meilleure manière de nous éloigner des autres est de les inviter à jouir de nos défaites ; après, nous sommes sûrs de les haïr pour le reste de nos jours. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8877
« 'Ne juge personne avant de te mettre à sa place. Ce vieux proverbe rend tout jugement impossible, car nous ne jugeons quelqu'un que parce que justement nous ne pouvons nous mettre à sa place. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8878
« Le renoncement est la seule variété d’action qui ne soit pas avilissante. »
Emil Michel Cioran


#8879
« Une nation s'éteint quand elle ne réagit plus aux fanfares ; la décadence est la mort de la trompette. »
Emil Michel Cioran


#8880
« La seule fonction de la mémoire est de nous aider à regretter. »
Emil Michel Cioran


#8881
« J’exècre cette vie que j’idôlatre. »
Emil Michel Cioran (De l’inconvénient d’être né)


#8882
« Avoir commis tous les crimes, hormis celui d'être père. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8883
« Lorsqu’on n’a pas eu la chance d’avoir des parents alcooliques, il faut s’intoxiquer toute sa vie pour composer avec la lourde hérédité de leurs vertus. »
Emil Michel Cioran


#8884
« L'idée de Dieu aura fait de l'usage ! On ne voit pas par quoi la remplacer. Pourquoi alors l'homme ne ferait-il pas tout pour la garder, pour s'y cramponner ? De toute façon il ne trouvera pas mieux. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8885
« L'homme est le cancer de la terre. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8886
« Ceux que nous n'aimons pas brillent rarement dans nos rêves. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8887
« Tout ce qui nous gêne nous permet de nous définir. Sans infirmités, point de conscience de soi. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8888
« Malheur à l'incroyant qui, face à ses insomnies, ne dispose que d'un stock réduit de prières ! »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8889
« Dieu est une maladie dont on se croit guéri parce que plus personne n'en meurt et dont on est surpris, de temps en temps, de constater qu'elle est toujours là. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8890
« La philosophie sert d'antidote à la tristesse. Et beaucoup croient encore à la profondeur de la philosophie. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8891
« Quiconque n’est pas mort jeune mérite de mourir. »
Emil Michel Cioran


#8892
« Heureux ceux qui ignorent que mûrir c'est assister à l'aggravation de ses incohérences et que c'est là le seul progrès dont il devrait être permis de se vanter. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8893
« L'éternité est la serre où Dieu se fane depuis les commencements, et l'homme, de temps en temps, par la pensée. »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#8894
« Le fait que j'existe prouve que le monde n'a pas de sens. »
Emil Michel Cioran


#8895
« La vie n'est possible que par les déficiences de notre imagination et de notre mémoire. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8896
« Après une bonne querelle, on se sent plus léger et plus généreux qu'avant. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8897
« Malheur au livre qu'on peut lire sans s'interroger tout le temps sur l'auteur ! »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8898
« Etre libre, c’est s’exercer à n’être rien. »
Emil Michel Cioran


#8899
« Par peur d’être quelconque, j’ai fini par n’être rien. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8900
« Dieu est ce qui survit à l'évidence que rien ne mérite d'être pensé. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8901
« La barbarie est accessible à quiconque : il suffit d'y prendre goût. »
Emil Michel Cioran (La Tentation d'exister)


#8902
« Tout n'est pas perdu, tant qu'on est mécontent de soi. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8903
« Il n'est pas élégant d'abuser de la malchance : certains individus , comme certains peuples s'y complaisent tant, qu'ils déshonorent la tragédie. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8904
« Essayez d'être libre : vous mourrez de faim. La société ne vous tolère que si vous êtes successivement serviles et despotiques. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8905
« L'essentiel n'a jamais exigé le moindre talent. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8906
« La timidité, source inépuisable de malheurs dans la vie pratique, est la cause directe, voire unique de toute richesse intérieure. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8907
« Quelques générations encore, et le rire, réservé aux initiés, sera aussi impraticable que l'extase. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8908
« La musique est une illusion qui rachète toutes les autres. »
Emil Michel Cioran


#8909
« Un patrimoine bien à nous : les heures où nous n'avons rien fait... Ce sont elles qui nous forment, qui nous individualisent, qui nous rendent dissemblables. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8910
« L'insomnie est la seule forme d'héroïsme au lit. »
Emil Michel Cioran


#8911
« Plus encore que dans le poème, c'est dans l'aphorisme que le mot est dieu. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8912
« La vie est supportable uniquement parce que l'on ne va pas jusqu'au bout. »
Emil Michel Cioran (Magazine littéraire)


#8913
« Les rides d'une nation sont aussi visibles que celles d'un individu. »
Emil Michel Cioran (La tentation d'exister)


#8914
« Certains ont des malheurs ; d'autres, des obsessions. Lesquels sont le plus à plaindre ? »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8915
« Le seul argument contre l'immortalité est l'ennui. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#8916
« Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8917
« La lucidité : avoir des sensations à la troisième personne. »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#8918
« Les romantiques furent les derniers spécialistes du suicide. Depuis, on le bâcle... »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8919
« La fin du monde apparaîtra quand l'idée même de Dieu aura disparu. D'oubli en oubli, l'homme réussira à abolir son passé et à s'abolir lui-même. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8920
« Commencer en poète et finir en gynécologue ! De toutes les conditions, la moins enviable est celle d'un amant. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8921
« Tout se réduit en somme au désir et à l’absence de désir. Le reste est nuance. »
Emil Michel Cioran


#8922
« Après minuit commence la griserie des vérités pernicieuses. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8923
« N'est pas humble celui qui se hait. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8924
« Vivre à même l'éternité, c'est vivre au jour le jour. »
Emil Michel Cioran (La Tentation d'exister)


#8925
« Je ne voudrais pas perdre ma raison. Mais il y a tant de vulgarité à la garder ! »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#8926
« Tous les êtres sont malheureux ; mais combien le savent ? »
Emil Michel Cioran


#8927
« Vivre signifie : croire et espérer, mentir et se mentir. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8928
« Heureux en amour, Adam nous eût épargné l'Histoire. »
Emil Michel Cioran


#8929
« Il serait difficile de considérer comme du temps perdu tous ces siècles pendant lesquels l'homme s'est épuisé à chercher une définition de Dieu. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8930
« Pour qu'une nation compte, il faut que la moyenne en soit bonne. Ce qu'on appelle civilisation ou simplement société n'est rien d'autre que la qualité excellente des médiocres qui la composent. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8931
« Pour entrevoir l’essentiel, il ne faut exercer aucun métier. Rester toute la journée allongé, et gémir... »
Emil Michel Cioran


#8932
« La mort, quel déshonneur ! Devenir soudain objet... »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8933
« L'amour montre jusqu'où nous pouvons être malades dans les limites de la santé : l'état amoureux n'est pas une intoxication organique, mais métaphysique. »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#8934
« Tout absolu - personnel ou abstrait - est une façon d’escamoter les problèmes. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8935
« L'échec, toujours essentiel, nous dévoile à nous-mêmes, il nous permet de nous voir comme Dieu nous voit. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8936
« Le tourment chez certains est un besoin, un appétit, et un accomplissement. Partout ils se sentent diminués, sauf en enfer. »
Emil Michel Cioran (Le mauvais Démiurge)


#8937
« Deux ennemis, c'est un même homme divisé. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8938
« La seule utilité des enterrements, c’est de nous permettre de nous réconcilier avec nos ennemis. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8939
« Il me paraît plus aisé de se croire Dieu que de croire en Dieu. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8940
« Tant la solitude me comble que le moindre rendez-vous m'est une crucifixion. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8941
« Je crois au salut de l'humanité, à l'avenir du cyanure... »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8942
« Le destin de l'homme est d'épuiser l'idée de Dieu. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#8943
« Une seule chose importe : apprendre à être perdant. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8944
« La mort est un état de perfection, le seul à la portée d'un mortel. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#8945
« Le délire est sans conteste plus beau que le doute, mais le doute est plus solide. »
Emil Michel Cioran


#8946
« Le réel me donne de l’asthme. »
Emil Michel Cioran


#8947
« Toutes les eaux sont couleur de noyade. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8948
« Si les impuissants savaient combien la nature fut maternelle pour eux, ils béniraient le sommeil des glandes et le vanteraient aux coins des rues. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l'amertume)


#8949
« Dieu seul a le privilège de nous abandonner. Les hommes ne peuvent que nous lâcher. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8950
« Bien plus que le temps, c'est le sommeil qui est l'antidote du chagrin. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8951
« Nous avons perdu en naissant autant que nous perdrons en mourant. Tout. »
Emil Michel Cioran (De l’inconvénient d'être né)


#8952
« Pitié pour celui qui, ayant épuisé ses réserves de mépris, ne sait plus quel sentiment éprouver à l'égard des autres et de lui-même ! »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8953
« La musique est le refuge des âmes ulcérées par le bonheur. »
Emil Michel Cioran


#8954
« Quand je crie : Seigneur ! Il existe l'espace de mon cri. Cela suffit : que puis-je souhaiter de plus ? »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8955
« Le mépris est la première victoire sur le monde ; le détachement, la dernière, la suprême. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#8956
« La vie est le roman de la matière. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8957
« La compassion n'engage à rien, d'où sa fréquence. Nul n'est jamais mort ici-bas de la souffrance d'autrui. »
Emil Michel Cioran (Sur les cimes du désespoir)


#8958
« La vieillesse, en définitive, n'est que la punition d'avoir vécu. »
Emil Michel Cioran


#8959
« Toute amitié est un drame inapparent, une suite de blessures subtiles. »
Emil Michel Cioran


#8960
« Toute idée féconde tourne en pseudo-idée, dégénère en croyance. Il n'est guère qu'une idée stérile qui conserve son statut d'idée. »
Emil Michel Cioran (Le mauvais Démiurge)


#8961
« On ne peut être normal et vivant à la fois. »
Emil Michel Cioran (La tentation d'exister)


#8962
« La musique, système d'adieux, évoque une physique dont le point de départ ne serait pas les atomes, mais les larmes. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8963
« Redouter l'échec, c'est redouter le ridicule, il n'y a rien de plus mesquin. Aller de l'avant - c'est justement ne pas craindre de devenir la risée de ses semblables. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8964
« L'amitié est une source inépuisable de mécontentement et de rage dont il serait déraisonnable de vouloir se passer. »
Emil Michel Cioran


#8965
« Les sources d'un écrivain, ce sont ses hontes ; celui qui n'en découvre pas en soi, ou s'y dérobe, est voué au plagiat ou à la critique. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8966
« Il tombe sous le sens que Dieu était une solution, et qu'on n'en trouvera jamais une aussi satisfaisante. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8967
« La mélancolie est l'état de rêve de l'égoïsme. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#8968
« Chercher un sens à quoi que ce soit est moins le fait d’un naïf que d’un masochiste. »
Emil Michel Cioran


#8969
« Le pessimisme, cette cruauté des vaincus qui ne sauraient pardonner à la vie d'avoir trompé leur attente. »
Emil Michel Cioran


#8970
« Invectives, ces ultimatum de l'impuissance. »
Emil Michel Cioran


#8971
« Ce matin, après avoir entendu un astronome parler de milliards de soleils, j'ai renoncé à faire ma toilette : à quoi bon se laver encore ? »
Emil Michel Cioran


#8972
« On voudrait parfois être cannibale, moins pour le plaisir de dévorer tel ou tel que pour celui de le vomir. »
Emil Michel Cioran


#8973
« Ne comprend vraiment la religion, que celui-là seul qui, s'il écoutait son instinct le plus profond, pousserait un "au secours" si fort, si dévastateur, qu'aucun dieu n'y survivrait. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8974
« Mais que savons-nous de Dieu, sinon qu'il est un désespoir qui commence là où finissent tous les autres. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#8975
« Une patrie est un soporifique de chaque instant. »
Emil Michel Cioran


#8976
« Qu'une réalité se cache derrière les apparences, cela est, somme toute, possible ; que le langage puisse la rendre, il serait ridicule de l'espérer. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8977
« On doit se ranger du côté des opprimés en toute circonstance, même quand ils ont tort, sans pourtant perdre de vue qu'ils sont pétris de la même boue que leurs oppresseurs. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#8978
« Je ne crois pas avoir raté une seule occasion d'être triste. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#8979
« S'ennuyer c'est chiquer du temps. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8980
« L'obsession de l'ailleurs c'est l'impossibilité de l'instant ; et cette impossibilité est la nostalgie même. »
Emil Michel Cioran


#8981
« La religion est une fatigante solution de paresse. »
Emil Michel Cioran


#8982
« Qu’est-ce qu’une crucifixion unique, auprès de celle, quotidienne, qu’endure l’insomniaque ? »
Emil Michel Cioran


#8983
« La lucidité complète, c'est le néant. »
Emil Michel Cioran (Magazine littéraire)


#8984
« Tout homme qui a une conviction, quelle qu'elle soit, a un dieu ; que dis-je, il croit en Dieu. Car toute conviction postule l'absolu ou y supplée. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8985
« De toutes les calomnies, la pire est celle qui vise notre paresse, qui en conteste l'authenticité. »
Emil Michel Cioran


#8986
« Mystère. Mot dont nous nous servons pour tromper les autres, pour leur faire croire que nous sommes plus profonds qu'eux. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8987
« Si l'amour n'était pas ce mélange insoluble de crime prémédité et d'infinie délicatesse, comme il serait aisé de le réduire à une parole ! Mais les souffrances de l'amour dépassent les tragédies de Job... L'érotisme est une lèpre éthérée... »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#8988
« En permettant l’homme, la nature a commis beaucoup plus qu’une erreur de calcul : un attentat contre elle-même. »
Emil Michel Cioran


#8989
« Ce qui nous distingue de nos prédécesseurs, c'est notre sans-gêne à l'égard du mystère. Nous l'avons même débaptisé ; ainsi est né l'absurde. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l'amertume)


#8990
« Pendant l'insomnie, je me dis, en guise de consolation, que ces heures dont je prend conscience, je les arrache au néant, et que si je les dormais, elles ne m'auraient jamais appartenu, elles n'auraient jamais existé. »
Emil Michel Cioran


#8991
« Le français est devenu une langue provinciale. Les indigènes s'en accommodent. Le métèque, seul, en est inconsolable. Lui seul prend le deuil de la nuance. »
Emil Michel Cioran (De l'aveu d'être né)


#8992
« Toutes les doctrines d'action et de combat, avec leur appareil et leurs schémas, ne furent inventées que pour donner aux hommes bonne conscience, en leur permettant de se haïr... noblement, sans gêne ni remords. »
Emil Michel Cioran


#8993
« Tout persécute nos idées, à commencer par notre cerveau. »
Emil Michel Cioran


#8994
« Qui ne voit pas la mort en rose est affecté d'un daltonisme du coeur. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8995
« La confession la plus vraie est celle que nous faisons indirectement, en parlant des autres. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#8996
« Les Anglais sont un peuple de pirates qui, après avoir pillé le monde, ont commencé à s'ennuyer. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#8997
« En vieillissant, on apprend à troquer ses terreurs contre ses ricanements. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#8998
« La vie se crée dans le délire et se défait dans l'ennui. »
Emil Michel Cioran


#8999
« Le combat que se livrent en chaque individu le fanatique et l’imposteur est cause que nous ne savons jamais à qui nous adresser. »
Emil Michel Cioran


#9000
« Ma mission est de tuer le temps et la sienne de me tuer à son tour. On est tout à fait l'aise entre assassins. »
Emil Michel Cioran


#9001
« La paresse est un scepticisme de la chair. »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#9002
« Nul ne peut veiller sur sa solitude, s'il ne sait se rendre odieux. »
Emil Michel Cioran


#9003
« Il n’est qu’un esprit lézardé pour avoir des ouvertures sur l’au-delà. »
Emil Michel Cioran


#9004
« Pensent profondément ceux-là seuls qui n'ont pas le malheur d'être affligés du sens du ridicule. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9005
« La passion de la musique est en elle-même un aveu. Nous en savons plus long sur un inconnu qui s'y adonne que sur quelqu'un qui y est insensible et que nous approchons tous les jours. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9006
« Le secret de mon adaptation à la vie ? - J'ai changé de désespoir comme de chemise. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9007
« Deux voies s'ouvrent à l'homme et à la femme : la férocité ou l'indifférence. Tout nous indique qu'ils prendront la seconde voie, qu'il n'y aura entre eux ni explication ni rupture, mais qu'ils continueront à s'éloigner l'un de l'autre. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9008
« Toute pensée est une sensation contrariée. »
Emil Michel Cioran


#9009
« Pourquoi nous retirer et abandonner la partie, quand il nous reste tant d'êtres à décevoir ? »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9010
« Etre moderne, c'est bricoler dans l'incurable. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9011
« Tout sans Dieu est néant ; et Dieu n'est que le néant suprême. »
Emil Michel Cioran (Des Larmes et des saints)


#9012
« Un livre est un suicide différé. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9013
« N'est profond, n'est véritable que ce que l'on cache. D'où la force des sentiments vils. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9014
« Le dernier recours de ceux que le sort a frappés est l'idée du sort. »
Emil Michel Cioran


#9015
« Rater sa vie, c'est accéder à la poésie - sans le support du talent. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9016
« Dans la carrière d’un esprit qui a liquidé préjugé après préjugé, survient un moment où il lui est tout aussi aisé de devenir un saint qu’un escroc en tout genre. »
Emil Michel Cioran


#9017
« Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9018
« L'aphorisme ? Un feu sans flamme. On comprend que personne ne veuille s'y réchauffer. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9019
« La sainteté me fait frémir, cette ingérence dans les malheurs d'autrui, cette barbarie de la charité, cette pitié sans scrupules... »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9020
« Un livre qui, après avoir tout démoli, ne se démolit pas lui-même, nous aura exaspérés en vain. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9021
« Le mensonge est une forme de talent, alors que le respect de la vérité, va de pair avec la grossièreté et la lourdeur. »
Emil Michel Cioran


#9022
« Les religions, comme les idéologies qui en ont hérité les vices, se réduisent à des croisades contre l’humour. »
Emil Michel Cioran


#9023
« Le bon dramaturge doit posséder le sens de l'assassinat ; depuis les Elisabéthains, qui sait encore tuer ses personnages ? »
Emil Michel Cioran


#9024
« S'il tient à préserver une quelconque dignité spirituelle, l'homme doit négliger son statut de contemporain. »
Emil Michel Cioran


#9025
« L'idée de progrès déshonore l'intellect. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9026
« Le spermatozoïde est le bandit à l'état pur. »
Emil Michel Cioran


#9027
« S'il n'est pas réconfortant, il est en tout cas flatteur de penser qu'on mourra sans avoir donné toute sa mesure. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9028
« On cesse d'être jeune au moment où l'on ne choisit plus ses ennemis, où l'on se contente de ceux qu'on a sous la main. »
Emil Michel Cioran


#9029
« Vitalité de l'amour : on ne saurait médire sans injustice d'un sentiment qui a survécu au romantisme et au bidet. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9030
« La tristesse : un appétit qu'aucun malheur ne rassasie. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9031
« L'historien qui se mêle de juger le passé fait du journalisme dans un autre siècle. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9032
« Tout commentaire d'une oeuvre est mauvais ou inutile, car tout ce qui n'est pas discret est nul. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9033
« Méfiez-vous de ceux qui tournent le dos à l'amour, à l'ambition, à la société. Ils se vengent d'y avoir renoncé. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9034
« Il y a du charlatan dans quiconque triomphe en quelque domaine que ce soit. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9035
« L'homme accepte la mort, mais non l'heure de sa mort. Mourir n'importe quand, sauf quand il faut que l'on meure. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9036
« Un homme ennuyeux est un homme incapable de s'ennuyer. »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9037
« Serf, ce peuple, bâtissait des cathédrales ; émancipé, il ne construit que des horreurs. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9038
« Le français : idiome idéal pour traduire délicatement des sentiments équivoques. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9039
« Si loin s'étend la mort, tant elle prend de place, que je ne sais plus où mourir. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9040
« Qu'est-ce qu'un sage ? Un lucifer gâteux. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9041
« Toutes les rancunes viennent de ce que, restés au-dessous de nous-mêmes, nous n'avons pu nous rejoindre. Cela, nous le pardonnons jamais aux autres. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9042
« Prolixe par essence, la littérature vit de la pléthore des vocables, du cancer du mot. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9043
« Pourtant la fonction des yeux n'est pas de voir mais de pleurer ; et pour voir réellement il nous faut les fermer. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9044
« Nous ne devrions déranger nos amis que pour notre enterrement. Et encore ! »
Emil Michel Cioran


#9045
« Le degré d'inhumanité d'une religion en garantit la force et la durée : une religion libérale est une moquerie ou un miracle. »
Emil Michel Cioran


#9046
« Ce qui est fâcheux dans les malheurs publics, c'est que n'importe qui s'estime assez compétent pour en parler. »
Emil Michel Cioran


#9047
« La Création fut le premier acte de sabotage. »
Emil Michel Cioran


#9048
« C'est à coup d'excitants (café, tabac) que j'ai écrit tous mes livres. A quoi tient l'activité de l'esprit ! »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9049
« La vérité ? Une marotte d'adolescent, ou un symptôme de sénilité. »
Emil Michel Cioran (La Tentation d'exister)


#9050
« Je donnerais tous les paysages du monde pour celui de mon enfance. »
Emil Michel Cioran (Histoire et utopie)


#9051
« L'espoir est une vertu d'esclaves. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9052
« Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9053
« Il est incroyable que la perspective d'avoir un biographe n'ait fait renoncer personne à avoir une vie. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9054
« La solitude n'apprend pas à être seul, mais le seul. »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9055
« Mes doutes, je les ai acquis péniblement ; mes déceptions, comme si elles m'attendaient depuis toujours, sont venues d'elles même. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9056
« On meurt depuis toujours et cependant la mort n'a rien perdu de sa fraîcheur. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9057
« Tout désespoir est un ultimatum à Dieu. »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9058
« Puisqu'on ne se souvient que des humiliations et des défaites, à quoi donc aura servi le reste ? »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9059
« Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d'une aide plus efficace que les évangiles. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l'amertume)


#9060
« Ces enfants dont je n'ai pas voulu, s'ils savaient le bonheur qu'ils me doivent ! »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9061
« Un silence abrupt au milieu d'une conversation nous ramène soudain à l'essentiel : il nous révèle de quel prix nous devons payer l'invention de la parole. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9062
« Entre une gifle et une indélicatesse, on supporte toujours mieux la gifle. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9063
« La pâleur montre jusqu'où le corps peut comprendre l'âme. »
Emil Michel Cioran (Le Crépuscule des pensées)


#9064
« La poésie a, comme la vie, l'excuse de ne rien prouver. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9065
« Le progrès est l'injustice que chaque génération commet à l'égard de celle qui l'a précédée. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9066
« Tous les penseurs sont des ratés de l'action et qui se vengent de leur échec par l'entremise des concepts. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9067
« Donnez un but précis à la vie : elle perd instantanément son attrait. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9068
« Les opportunistes ont sauvé les peuples ; les héros les ont ruinés. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9069
« Un moine et un boucher se bagarrent à l'intérieur de chaque désir. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9070
« Le scepticisme est l'élégance de l'anxiété. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9071
« Quand on sait que tout problème est un faux problème, on est dangereusement près du salut. »
Emil Michel Cioran


#9072
« Ce n’est pas la peine de se tuer puisqu’on se tue toujours trop tard. »
Emil Michel Cioran


#9073
« Sur le plan spirituel, toute douleur est une chance ; sur le plan spirituel seulement. »
Emil Michel Cioran


#9074
« L’être idéal ? Un ange dévasté par l’humour. »
Emil Michel Cioran


#9075
« Il n’est guère qu’un signe qui atteste qu’on a tout compris : pleurer sans sujet. »
Emil Michel Cioran


#9076
« Une civilisation débute par le mythe et finit par le doute. »
Emil Michel Cioran (La Chute dans le temps)


#9077
« Ce que je sais à soixante, je le savais aussi bien à vingt. Quarante ans d'un long, d'un superflu travail de vérification... »
Emil Michel Cioran (De l’inconvénient d’être né)


#9078
« On s'accommoderait aisément des chagrins, si la raison ou le foie n'y succombait. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9079
« La solitude est l'aphrodisiaque de l'esprit, comme la conversation celui de l'intelligence. »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9080
« Il est inélégant de se plaindre de la vie tant qu'on peut s'aménager une heure de solitude par jour. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9081
« Le travail : une malédiction que l'homme a transformée en volupté. »
Emil Michel Cioran (Sur les cimes du désespoir)


#9082
« L'art d'aimer ? C'est savoir joindre à un tempérament de vampire la discrétion d'une anémone. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9083
« Paris, point le plus éloigné du Paradis, n'en demeure pas moins le seul endroit où il fasse bon désespérer. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’Amertume)


#9084
« Ce besoin de remords qui précède le mal, que dis-je ! qui le crée... »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9085
« Dieu a exploité tous nos complexes d'infériorité, en commençant par notre incapacité de croire à notre propre divinité. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#9086
« Un croyant qui a perdu la foi, la grâce, pourrait à juste titre accuser Dieu de trahison. »
Emil Michel Cioran (Cahier 1957-1972)


#9087
« Expliquer quoi que ce soit par Dieu, c'est céder à une solution de facilité. Dieu n'explique rien, c'est là sa force. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9088
« Il n'y a qu'un remède au désespoir : c'est la prière - la prière qui peut tout, qui peut même créer Dieu... »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9089
« Il est évident que Dieu était une solution, et qu'on n'en trouvera jamais une autre qui soit aussi satisfaisante. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9090
« La vie inspire plus d'effroi que la mort : c'est elle qui est le grand inconnu. »
Emil Michel Cioran (Précis de décomposition)


#9091
« La malhonnêteté d'un penseur se reconnaît à la somme d'idées précises qu'il avance. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9092
« Quel dommage que, pour aller à Dieu, il faille passer par la foi ! »
Emil Michel Cioran


#9093
« On est et on demeure esclave aussi longtemps que l'on n'est pas guéri de la manie d'espérer. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9094
« Journal : le besoin de consigner toutes les réflexions amères, par l'étrange peur qu'on arriverait un jour à ne plus être triste... »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9095
« Au zoo. Toutes ces bêtes ont une tenue décente, hormis les singes. On sent que l'homme n'est pas loin. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9096
« Je sens que je suis libre mais je sais que je ne le suis pas. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9097
« Se méfier des penseurs dont l'esprit ne fonctionne qu'à partir d'une citation. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9098
« Chacun sait que les armes de dissuasion ne sont efficaces que si l'on ne s'en sert pas. »
Emil Michel Cioran (Des larmes et des saints)


#9099
« Et avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! »
Emil Michel Cioran


#9100
« On n'écrit pas parce qu'on a quelque chose à dire mais parce qu'on a envie de dire quelque chose. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9101
« Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9102
« L'homme libre ne s'embarrasse de rien, même pas de l'honneur. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9103
« Un homme qui se respecte n’a pas de patrie. Une patrie, c’est de la glu. »
Emil Michel Cioran (Ecartèlement)


#9104
« À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9105
« On n’habite pas un pays, on habite une langue. Une patrie, c’est cela et rien d’autre. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9106
« Des opinions, oui ; des convictions, non. Tel est le point de départ de la fierté intellectuelle. »
Emil Michel Cioran (Aveux et anathèmes)


#9107
« On ne peut expliquer un paradoxe, non plus qu’un éternuement. D’ailleurs, le paradoxe n’est-il pas un éternuement de l’esprit ? »
Emil Michel Cioran (Le crépuscule des pensées)


#9108
« Objection contre la science : ce monde ne mérite pas d'être connu. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9109
« N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi. »
Emil Michel Cioran (De l’inconvénient d’être né)


#9110
« Espérer, c’est démentir l’avenir. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9111
« Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9112
« L’on ne peut goûter à la saveur des jours que si l’on se dérobe à l’obligation d’avoir un destin. »
Emil Michel Cioran


#9113
« Celui qui a vécu jusqu’au bout l’orgueil de la solitude n’a plus qu’un rival : Dieu. »
Emil Michel Cioran (Des Larmes et des saints)


#9114
« Les penseurs de première main méditent sur des choses ; les autres, sur des problèmes. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9115
« On ne devrait écrire des livres que pour y dire des choses qu'on n'oserait confier à personne. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9116
« Plus les hommes s'éloignent de Dieu, plus ils avancent dans la connaissance des religions. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9117
« Si l'on pouvait se voir avec les yeux des autres, on disparaîtrait sur-le-champ. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9118
« La conscience est bien plus que l'écharde, elle est le poignard dans la chair. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9119
« L'interminable est la spécialité des indécis. »
Emil Michel Cioran (De l'inconvénient d'être né)


#9120
« Depuis deux mille ans, Jésus se venge sur nous de n'être pas mort sur un canapé. »
Emil Michel Cioran (Syllogismes de l’amertume)


#9121
« Ce qui n'est pas déchirant est superflu, en musique tout au moins. »
Emil Michel Cioran


#9122
« Si le chien est le plus méprisé des animaux, c'est que l'homme se connaît trop bien pour pouvoir apprécier un compagnon qui lui est si fidèle. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#9123
« La lâcheté rend subtil. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#37510
« Gare du Nord. Une pendule y indique les minutes : 16 h 43 – Cette minute-là, je songeai qu’elle ne reviendra jamais, qu’elle a pour toujours disparu, qu’elle a sombré dans la masse anonyme de l’irrévocable. Que la théorie de l’éternel retour me paraît futile et sans fondement. Tout disparaît pour toujours. Je ne reverrai jamais cet instant-ci. Tout est unique et sans importance. »
Emil Michel Cioran (Cahiers de Cioran)


#37511
« Personne ne se frappe autant que moi, et à propos de tout. Car n’importe quoi est prétexte à tourment. Et je n’y peux rien. »
Emil Michel Cioran (Cahiers 1957-1972)


#37683
« La prière de l’homme triste n’a jamais la force de monter jusqu’à Dieu. Comme on ne prie que dans l’abattement, on en déduira qu’aucune prière jamais n’est parvenue à destination. »
Emil Michel Cioran


?
Vous souhaitez en savoir plus sur Emil Michel Cioran ? Alors vous devriez probablement jeter un oeil par ici..

Le contenu de cette page a été mis à jour pour la dernière fois le samedi 16 octobre 2021.
Il était alors 13:20:12 (Heure de Paris, France, planète Terre - Univers Connu).
mandarin : 你的预感 | français : Mon Ange | anglais : My angel | mandarin : 拉兰德 | espagnol : Una corazonada de ti | allemand : Neuigkeiten hinter der Scheibe. | anglais : To the wrath of the righteous | français : Une intuition de toi | français : Qui est Seth Messenger ? | mandarin : 正义的愤怒 | anglais : You would like to read more? | français : Mon nom est Pierre | français : Patience | anglais : A hunch of you | anglais : The Wait | allemand : Wer ist Seth Messenger? | allemand : Mein Engel | anglais : New beginning | allemand : Die Lande | espagnol : Mi nombre es Peter | allemand : Auf die Wut des Gerechten | espagnol : La Lande | français : Aux colères du juste | espagnol : ¿Quién es Seth Messenger? | anglais : My name is Pierre | mandarin : 来自玻璃后面的消息 | espagnol : Va a pasar cerca de ti. | français : Ca arrivera près de chez vous | espagnol : Nuevo comienzo | allemand : Neuer Anfang | anglais : Who is Seth Messenger? | mandarin : 耐心 | anglais : The Moor | allemand : Geduld | espagnol : Paciencia | anglais : It's going to happen near you | mandarin : 我的天使 | français : La Lande | espagnol : A la ira de los justos | mandarin : 我叫彼得 | espagnol : Noticias desde detrás del cristal | anglais : News from behind the glass | mandarin : 你想多读些吗? | allemand : Mein Name ist Pierre. | allemand : Möchten Sie mehr lesen? | français : Nouveau départ | espagnol : Mi ángel | français : Vous aimeriez en lire d'avantage ? | allemand : Es wird in Ihrer Nähe passieren. | mandarin : 赛斯信使是谁? | français : Des nouvelles de derrière la vitre | espagnol : ¿Le gustaría leer más? | allemand : Eine Ahnung von dir | mandarin : 它会发生在你附近。 | mandarin : 新开始 |
Vous êtes déconnecté(e).
Connectez-vous pour accéder à l'intégralité des contenus et services offerts par ce site.
Ca arrivera près de chez vous
(0% lus)
aa AA {}
Qui est Seth Messenger ?
Langue (français)
Seth Messenger .fr
" Sois le changement que tu souhaites voir en ce monde." (Ghandi)
Histoires courtes
Citations
Emissions
Connectez-vous pour accéder à tous les contenus gratuitement. Pas encore inscrit, n'hésitez pas, c'est gratuit. Inscription.
Vous êtes connecté sur ce site et pouvez donc accéder librement à l'intégralité de ses contenus et fonctionnalités. Merci pour votre confiance et bonne lecture !
Déconnexion.


Sommaire
Texte Texte Quote Code Image
Inscrivez-vous en quelques secondes, c'est gratuit !
Votre prénom :
Votre nom :
Votre mail :
Inscription
Chargement en cours..
sethmessenger.fr
Version Française English Version
Traduction Header
..
Adm
Trad Inactive
HideW